Ronde hivernal de Chamonix

Les 24 Heures de Chamonix (ou 24 Heures sur glace de Chamonix-Challenge Jean-Luc Salomon) sont une compétition automobile disputée entre 1970 et 2003 à Chamonix sur un circuit asphalté recouvert de neige et de glace.

L’épreuve s’est déroulée durant une trentaine d’années sur le circuit du Grépon au pied du Mont-Blanc (dans les deux sens de la piste), d’une longueur comprise entre 600 et 700 mètres. Elle fut essentiellement organisée par Alain Bompard, avec le soutien de L’Automobile Magazine et sous l’égide de l’ASA Chamonix-Sallanches.

Réservée aux véhicules à quatre roues motrices, elle se disputait en six manches d’une demi-heure à 40 minutes chacune sur un week-end, avec des essais libres et officiels préalables, une course de côte pouvant aussi être instaurée le premier jour.

Course précurseur du Trophée Andros (le championnat d’hiver français des courses de voitures de tourisme créé en 1990), elle fut intégrée au Challenge mondial sur glace IRSI (Ice Racing Series International, ou Série internationale des courses sur glace) de la FIA à sa création en 2001 (avec le Challenge sur glace Michelin Canada-Québec Sherbrooke, au début du calendrier international). Cependant la course est définitivement annulée en 2004 par manque de glace chronique et de moyens financiers.

De nombreuses personnalités venant de disciplines variées du monde automobile y ont participé, un partenaire complémentaire pouvant jouer le rôle de passager embarqué en se joignant aux deux (ou trois) pilotes admis.

Jean-Pierre Malcher, Dany Snobeck et Yvan Muller l’ont remportée à cinq reprises.

Le Festival Automobile fut créé lors de l’édition 1986 des 24 Heures de Chamonix, décernant le « Grand Prix de la Plus belle voiture de l’année » dès 1987. En 2001, il devient le Festival automobile international (FAI) et déménage Place Vendôme à Paris, puis à l’Hôtel des Invalides en 2006.

En 2013, une tentative de restauration d’une épreuve « vintage » sur un circuit similaire pour voitures à deux roues motrices des années 1970 — modèles ayant été admis à l’époque à Chamonix ou en WRC — a été organisée sur le circuit ICAR de l’aéroport de Mirabel au nord de Montréal, toujours par Franz Hummel et intitulée « Master de la Glisse Classic ».

Commentaires fermés sur Ronde hivernal de Chamonix