René Simonetti

Pendant presque 20 ans (17 exactement) de 1957 à 1974, René Simonetti va vivre intensément sa passion de pilote amateur.
Pilote insulaire, il participera chaque année au tour de Corse, ou au rallye de l’Ile de Beauté (épreuve se courant en parallèle du tour de corse et ouverte aux pilotes nationaux). En 1974, le compteur s’arrêtera à 17 tours de Corse, record qui ne doit être battu que par Claude Laurent, autre modèle de longévité.

René Simonetti est un pilote éclectique puisque il saura adapter son style de conduite au fil des ans, à des montures de conceptions totalement différentes (traction avant, propulsion, traction arrière). Traction 15/6, ID puis DS, René Bonnet, BMW 2002, Alfa Roméo super, R8 Gordini et enfin Berlinette Alpine 1300, 1600 et 1800 ; René aura tenu le volant de ce qui se fait de mieux tout le long de sa carrière.

Ses performances lui vaudront d’être incorporé en 1962, à la demande de René Cotton, à l’équipe Citroën. Il partagera sa voiture avec un autre grand nom des rallyes, Guy Verrier.

Commentaires fermés sur René Simonetti