Rallye Wembley-Munich

Le Rallye de la Coupe du monde est un rallye-raid organisé sporadiquement, l’année du déroulement de la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA.

En 1968 fut organisée une course précurseur des rallye-raids modernes, le Rallye-marathon Londres-Sydney (remporté par Andrew Cowan devant Paddy Hopkirk). Le succès anglophone de cette compétition inspira Wylton Dickson pour les éditions 1970 et 1974 de l’épreuve, le but étant d’atteindre depuis Londres la capitale du pays organisateur de la coupe du monde de football. Le principal sponsor des épreuves de 1968 et 1970 est le même : The Daily Telegraph (tant anglais qu’australien).

1re organisation : 1970

Le Rallye de la Coupe du monde Londres-Mexico prit le départ du stade de Wembley le  et se termina le  à Mexico, après un parcours de 25 750 km à travers l’Europe et l’Amérique du Sud (20 pays traversés, plus de 100 participants pour 23 arrivants)1. Il fut le plus médiatisé, et celui au plateau d’engagements le plus relevé. L’évènement donna lieu à un rallye commémoratif en 2010, le WCR40.

2e organisation : 1974

Le Rallye de la Coupe du monde Londres-Sahara-Munich (ou Rallye de la coupe du monde UDT 1974) eut un parcours de 29 000 km à travers l’Europe et l’Afrique du Nord (13 pays traversés, le nombre de participants s’étant réduit du fait de la crise pétrolière de 1973, pour 19 arrivants dont 5 ayant accompli le parcours intégral, avec parfois des étapes de plus de 800 km). La traversée de quatre pays africains francophone déclencha un regain d’intérêt en France, avec pour conséquence cinq équipages et sept voitures de ce pays classés dans les dix premiers, mais moins d’engagements de renom de la part de pilotes européens occidentaux. Les vainqueurs furent néanmoins australiens (équipage privé).

Commentaires fermés sur Rallye Wembley-Munich