Olivier De Serres

DS comme… De Serres. De son illustre aïeul et homonyme du XVII esiècle, père de l’agronomie française, l’Amboisien Olivier de Serres n’a pas hérité de la passion pour l’agriculture. Non, lui, son dada est mécanique et historique.
Collectionneur, restaurateur, historien de la marque Citroën, ce jeune sexagénaire au look de dandy rockeur (son voisin et ami n’est autre qu’un certain… Mick Jagger !) est considéré comme le grand spécialiste des modèles vintages de la marque aux chevrons, la plus collectionnée au monde.
« Ma passion a débuté enfant avec la Rosalie des années trente de mes grands-parents. Et, dès que j’ai eu le permis de conduire, j’ai acheté une Traction,dit-il.
« C’est ainsi que j’ai mis le doigt dans l’engrenage. J’ai commencé à les collectionner, jusqu’à en avoir une vingtaine à une époque. Dans les années 70, les gens se débarrassaient de leurs Traction pour pas-grand-chose. »
Passionné par la photo et l’écriture, Olivier de Serres se lance, il y a trente ans, dans la réalisation de beaux ouvrages consacrés aux Citroën de légende : Traction-Avant, DS, SM-Maserati… Tous ces albums, sans cesse réédités, font référence : « Je suis sans cesse sollicité via Internet par les collectionneurs du monde entier, pour des détails historiques et techniques. »

Commentaires fermés sur Olivier De Serres