Marathon de la route

Liège-Rome-Liège (surnommée Le Marathon de la route) est une course automobile qui s’est disputée de 1931 à 1960, réservée aux voitures dites de tourisme, en véritable Championnat international du grand tourisme à l’époque.

Elle se déroulait sur route ouverte, sur une distance moyenne de 3 500 km non-stop (parfois plus de 5 000 km comme en 1959): départ le mercredi à 23 heures de Spa, et retour au même endroit le dimanche vers 16 heures.

Une Coupe d’Or était aussi parfois attribuée aux vainqueurs de classe trois années de rang, comme Bill Bengry.

De 1961 à 1964, le parcours fut modifié en Liège-Sofia-Liège. En effet, cela reflétait la volonté de l’organisateur – le Royal Motor Union de Liège – de diversifier le tracé, qui d’ailleurs n’allait plus vraiment jusqu’à Rome…

De 1965 à 1971, l’épreuve de déroula sur le Nürburgring en raison du refus de certains pays de la traversée de leur territoire. La durée de la course fut de 82 heures pour atteindre 96 heures dans sa dernière édition1.

Une nouvelle édition « revival » de la course était prévue pour 2011 mais a été annulée, il est question de la relancer sous forme de rallye de régularité2.

De nombreux pilotes de renom tels que Olivier Gendebien, Willy Mairesse, Lucien Bianchi, ou Jacky Ickx ont remporté la victoire.

Commentaires fermés sur Marathon de la route