Jean Todt

Jean Todt, né le 25 février 1946 à Pierrefort (Cantal), est un ancien copilote de rallye français, devenu d’abord Directeur de Peugeot Talbot Sport en 1981, puis directeur de l’écurie de Formule 1 Scuderia Ferrari en 1993, avant d’être nommé directeur et administrateur de Ferrari de 2004 à 2008. Il est depuis le  président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA).

Sous sa direction, Peugeot a décroché 4 titres de champion du monde en rallye (pilotes et constructeurs), 4 victoires au Rallye Dakar, deux victoires aux 24 Heures du Mans, et Ferrari 14 titres de champion du monde de Formule 1 (pilotes et constructeurs). C’est sous sa direction que Michael Schumacher a remporté cinq championnats du monde des pilotes consécutifs, de 2000 à 2004 et obtenu 72 de ses 91 victoires.

Le , Jean Todt est nommé par le secrétaire général des Nations unies envoyé spécial pour la sécurité routière.

Il a un fils, Nicolas (né en 1977) et partage sa vie avec Michelle Yeoh.

Jean Todt se passionne pour le sport automobile et notamment les pilotes Jim Clark et Dan Gurney. Il emprunte la Mini Cooper de son père pour devenir pilote de rallye automobile avant de s’orienter vers le copilotage. En 1966, il est le copilote de Guy Chasseuil Ses grands talents de calculateur, de stratège et d’organisateur en font un excellent navigateur. Il sera au fil des années le copilote de Jean-Pierre Nicolas, Rauno Aaltonen, Ove Andersson, Hannu Mikkola, Jean-Pierre Beltoise, Bernard Consten, Jean-François Piot, Achim Warmbold, Jean Guichet, Jean-Claude Lefèbvre, Timo Mäkinen et Guy Fréquelin.

Très vite, il déborde de son rôle de copilote pour s’investir dans le management de l’équipe Talbot, filiale de Peugeot, et les relations avec la FIA, faisant preuve de son réel sens inné du management et de l’organisation. En 1981, il est copilote de Guy Fréquelin avec qui il devient vice-champion du monde des pilotes de rallye et Champion du monde des constructeurs.

Commentaires fermés sur Jean Todt